Affaire Jardemalie: «Koen Geens doit reconnaître ses erreurs»

Pour M
e
 Christophe Marchand, le ministre Geens «
a proposé une version des faits tout à fait abusive
» aux députés.
Pour M e Christophe Marchand, le ministre Geens « a proposé une version des faits tout à fait abusive » aux députés. - Mathieu Golinvaux.

Rencontre

Les coopérations judiciaires internationales, l’avocat Christophe Marchand connaît. Après les dossiers Julian Assange ou d’ex-ministres catalans en exil, le pénaliste s’occupe des intérêts de Botagoz Jardemalie. « Après l’analyse de ce dossier, place à l’action », promet-il.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct