La Révolution de velours a 30 ans: «La Tchéquie a un corps, mais le sang ne circule pas bien à l’intérieur»

Le mémorial de la «
Révolution de velours
», à Prague, sera à l’honneur ce week-end pour les festivités du trentième anniversaire. Ci-contre
: Vaclav Havel, premier président de la Tchécoslovaquie postcommuniste, s’adresse à la foule rassemblée place Wenceslas, le 10 décembre 1989.
Le mémorial de la « Révolution de velours », à Prague, sera à l’honneur ce week-end pour les festivités du trentième anniversaire. Ci-contre : Vaclav Havel, premier président de la Tchécoslovaquie postcommuniste, s’adresse à la foule rassemblée place Wenceslas, le 10 décembre 1989. - Reuters, AFP.

Reportage

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct