L’appétit grandit pour les investissements durables

La forte demande des clients pour les fonds durables va de pair avec une offre plus grande des banques.
La forte demande des clients pour les fonds durables va de pair avec une offre plus grande des banques. - DR

D’après les banques, c’est désormais l’un des premiers sujets abordés avec leurs clients lorsqu’il s’agit de parler placements : la durabilité des produits. « On voit vraiment une évolution par rapport à il y a un an ou deux. Avant, les gens n’avaient pas de questions, et quand on leur en parlait, ils étaient un peu étonnés. Maintenant, c’est l’inverse », observe Jean-Louis de Hasque, responsable de la politique durable chez Delen Private Bank. Même constat chez ING qui voit l’intérêt grandir sans cesse. « On a une forte demande, très clairement. Et celle-ci vient de tous les segments de la banque, que ce soit le retail, le personal banking et le private banking », confie Frédéric Degembe, Investment Manager dans la banque. Chez BNP Paribas Fortis, leader chez nous sur le marché des investissements socialement responsables (ISR), on propose des produits estampillés « durables » depuis 2014. A l’époque, ces derniers représentaient un volume de placement de 2,8 milliards d’euros.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct