Romelu Lukaku, un recordman toujours en quête d’amour

Romelu Lukaku, un recordman toujours en quête d’amour

Pour Romelu Lukaku, la Russie résonne comme une douce mélodie. On l’a oublié mais c’est là, en novembre 2010, avec un peu de retard à l’allumage, que le jeune attaquant d’Anderlecht avait lancé sa chasse aux records. De ce match à Voronej, ville bercée par le Don et perdue dans l’immensité russe, on ne se souvient que de deux choses. Un transport dans un vieil avion Tupolev qui s’écrasa quinze jours plus tard, et un doublé de celui appelé à devenir la coqueluche belge. A l’époque, la presse, qui n’avait cessé de couvrir d’éloge ce jeune prodige de 17 ans, commençait déjà à évoquer le fantôme de Luc Nilis, si bon en club mais incapable de marquer en équipe nationale. Que penser de ce géant, qui fêtait sa 8e sélection mais n’avait toujours pas trouvé le chemin des filets ? Depuis lors, galvanisé par ces premiers doutes, Lukaku a rattrapé le temps perdu, effaçant un à un les buteurs tricolores, au point, aujourd’hui, à 26 ans, de déjà compter 51 buts en 84 sélections.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct