Le tourisme wallon se porte bien mais...

Le Labyrinthe de Barvaux a été la première attraction à disposer d’une réservation en ligne via l’Outil régional de commercialisation. Avec succès pour les entrées.
Le Labyrinthe de Barvaux a été la première attraction à disposer d’une réservation en ligne via l’Outil régional de commercialisation. Avec succès pour les entrées. - J.-L. B.

L’embellie dans le secteur du tourisme wallon se maintient. Selon les derniers chiffres de l’Office belge de la statistique, le nombre de nuitées dans les hôtels, auberges de jeunesse, gîtes de vacances et autres chambres d’hôtes a augmenté de 287.536 unités au cours du premier semestre de cette année 2019. Voilà qui fait suite à une progression identique de près de 370.000 unités, avec un total de 8.200.604 nuitées, constatée au cours de l’année 2018. Une hausse que l’on peut attribuer à une amélioration de l’accueil des touristes ainsi qu’une professionnalisation de la profession. Même si le chemin de la perfection est encore long…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct