River se noie dans les souvenirs

Dans une maison vide, la rencontre entre un homme et ses souvenirs. © Julien Lambert.
Dans une maison vide, la rencontre entre un homme et ses souvenirs. © Julien Lambert. - Julien Lambert

Dans une maison désertée par ses habitants, un personnage solitaire se dirige vers un drap blanc recouvrant le mobilier abandonné et l’arrache d’un coup. Sous celui-ci, des visages, des corps de chair et d’os, fantômes du passé surgissant sans crier gare… Avec sa nouvelle création, River, Michèle Anne De Mey aborde le thème des souvenirs, des traces, des pertes, des adieux. Quoi de plus universel, de mieux partagé ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct