Jean-Michel Saive: «Ma retraite est plus facile que prévu»

Jean-Michel Saive: «Ma retraite est plus facile que prévu»
Sébastien Smets

C’est un cap dans une vie aussi agitée et passionnante. Un demi-siècle, on bascule dans une nouvelle dimension humaine. Ce dimanche, Jean-Michel Saive fête ses 50 ans. L’occasion idéale pour lui proposer 50 mots pour se livrer de manière intime. « Je n’en reviens pas. Même si je ne regarde jamais l’horloge, le temps va de plus en plus vite. Une certitude : le ping ne me manque pas. Je ne peux pas dire que si je l’avais su j’aurais arrêté plus tôt car je n’ai aucun regret… »

Idole

Difficile de choisir. Je vibre plus pour un Tiger Woods et son éternelle renaissance ou un Rafael Nadal et ses 12 Roland-Garros mais je pourrais citer vingt exemples. Plus jeune, j’ai découvert Eddy Merckx. J’ai connu la fin de sa carrière, ses exploits en vidéo puis j’ai rencontré l’homme. Respect réciproque. Je suis le supporter N.1 de tous les Belges.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct