La dette mondiale affiche un nouveau record à 250.000 milliards de dollars

La dette mondiale affiche un nouveau record à 250.000 milliards de dollars
EPA

La dette mondiale affichait un nouveau record au premier semestre 2019 avec 250.000 milliards de dollars, selon l’Institut américain de finance internationale (IIF). Ce nouveau record représente 240 % du PIB mondial.

La Chine et les États-Unis sont responsables de 60 % de cette nouvelle croissance de la dette mondiale.

L’IIF avertit que la dette mondiale croît plus vite que l’économie globale. Les faibles taux d’intérêt rendent les prêts plus tentants. Dans les pays industrialisés, ce sont les gouvernements qui sont les principaux responsables de cette augmentation, alors qu’il s’agit plutôt des entreprises dans le tiers-monde. Dans de nombreux cas, il s’agit d’entreprises étatiques.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct