«Comme d’autres esprits», une oeuvre inspirée d’un vers de Baudelaire

Benoît Mernier
: «
Henri Dutilleux m’a beaucoup influencé.
»
Benoît Mernier : « Henri Dutilleux m’a beaucoup influencé. » - Bozar/Yves Gervais.

Depuis la fin des années 1980, le festival Ars Musica a fait de la création musicale son credo. Quoi de plus naturel, donc, que de commander une œuvre à un compositeur belge pour célébrer son trentième anniversaire ? C’est chose faite avec Comme d’autres esprits, œuvre spécialement composée par Benoît Mernier, qui sera créée à Liège ce dimanche puis jouée à Bruxelles vendredi. « L’idée était de concevoir une pièce pour orchestre, mais aussi que celle-ci soit une ouverture au concerto Tout un monde lointain d’Henri Dutilleux (les deux pièces sont réunies lors du concert bruxellois du 22 novembre, NDLR). », explique le compositeur. « J’ai une très grande admiration pour l’œuvre de Dutilleux et pour ce concerto en particulier. C’est quelqu’un qui m’a beaucoup influencé. L’idée d’hommage me touchait, m’interpellait, mais me faisait aussi un peu peur. J’ai donc préféré me rattacher à Dutilleux par le titre de ma pièce plutôt que par le style musical. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct