Bastogne est prête pour le 75e anniversaire de la Bataille des Ardennes

Le général McAuliffe, qui a opposé en décembre 1944 le célèbre « Nuts »  aux Allemands pour répondre à leur demande de reddition.
Le général McAuliffe, qui a opposé en décembre 1944 le célèbre « Nuts » aux Allemands pour répondre à leur demande de reddition. - D.R.

Environ 600.000 soldats américains, 400.000 soldats allemands. De 80.000 à 100.000 victimes côté américain, dont 11.000 à 19.000 tués ; 100.000 côté allemand, dont 20.000 morts environ. Et 3.000 civils disparus, dont 2.500 en Ardenne belge et 500 au Grand-Duché. La bataille des Ardennes belgo-luxembourgeoise a été dantesque, fin 1944 et début 1945. Pour l’armée US, elle fut plus meurtrière que le débarquement de Normandie. Alors que d’autres régions du pays avaient déjà été libérées, et que Paris pansait ses plaies depuis quelques mois, le dernier sursaut de l’armée allemande fut en effet terrible, dans un hiver glacial et neigeux qui fut maculé de rouge sang et d’horreur. Pour une libération finale dont chaque Bastognard se souvient toujours.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct