La Russie et le Danemark, adversaires très probables des Diables à l’Euro

Belges (ici Eden Hazard) et Russes (ici Kirill Nababkin) risquent de se retrouver en juin prochain.
Belges (ici Eden Hazard) et Russes (ici Kirill Nababkin) risquent de se retrouver en juin prochain. - Belga

On risque d’avoir une situation cocasse. » Interrogé cette semaine sur le tirage au sort de l’Euro 2020, le boss des Bleus Didier Deschamps a vu plutôt clair sur ce qu’il risque de se passer le 30 novembre à Bucarest, en Roumanie.

Le déroulé du tirage risque en effet d’être assez compliqué à suivre, même si l’UEFA assure avoir anticipé tous les scénarios. En gros, les quatre tickets alloués aux vainqueurs des barrages de la Ligue des nations pourraient fortement conditionner la composition des groupes. Vu que les pays hôtes qualifiés devront obligatoirement jouer chez eux, plusieurs nations qui passeront (peut-être) par ces barrages pourraient être automatiquement placées dans un groupe bien spécifique. C’est par exemple le cas de l’Écosse qui, si elle passe en mars, devra d’office être placée dans le groupe de l’Angleterre (où les matches seront disputés à Londres et à Glasgow).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct