Ingérence russe: Roger Stone, fidèle de Trump, reconnu coupable de mensonge

Donald Trump et Roger Stone
Donald Trump et Roger Stone - AFP

Roger Stone, ancien conseiller de longue date de Donald Trump, a été reconnu coupable vendredi de mensonge au Congrès et de subornation de témoin dans le cadre de l’enquête sur l’ingérence russe dans l’élection américaine de 2016.

Le consultant politique avait été arrêté en Floride en janvier et libéré sous caution. Plaidant non coupable, il avait été inculpé dans le cadre de cette tentaculaire enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller.

Roger Stone, 67 ans, a été reconnu coupable par un jury des sept chefs d’accusation qui pesaient contre lui. Il était jugé en raison de son faux témoignage en 2017 devant les parlementaires qui enquêtaient sur les efforts du Kremlin pour nuire à la candidature de l’adversaire démocrate de Donald Trump, Hillary Clinton.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct