Manifestations en Iran après une hausse des prix de l’essence, un mort

Manifestations en Iran après une hausse des prix de l’essence, un mort
Reuters

Des Iraniens sont à nouveau descendus dans la rue de plusieurs villes samedi au lendemain de l’annonce surprise par le gouvernement d’une hausse du prix de l’essence et de la mort d’un civil lors d’une manifestation, selon les médias locaux. La réforme a été présentée comme une mesure dont les bénéfices seront redistribués aux ménages en difficulté, dans un pays pétrolier dont l’économie -asphyxiée- par les sanctions américaines- devrait se contracter de 9 % en 2019, selon le Fonds monétaire international (FMI).

Mais elle a immédiatement suscité des divisions, notamment sur les réseaux sociaux et au sein de la classe politique qui critique le moment choisi par le gouvernement, à quelques mois d’élections législatives, prévues en février.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct