Roberto Martinez: «Frustrant de ne pas avoir ce groupe plus souvent»

Photonews
Photonews

Roberto Martinez, ce parcours parfait et cette belle victoire en Russie pourraient laisser penser que votre équipe n’a pas de faiblesses. Qu’allez-vous faire ces sept prochains mois pour garder les Diables à ce niveau ?

Une équipe qui n’a pas de faiblesses, cela n’existe pas. Nous en avons, évidemment. Ce qui est sûr, c’est que cette équipe évolue véritablement comme un collectif. C’est frustrant, pour un sélectionneur comme moi, de ne pas avoir ce groupe plus souvent pour répéter les matches, les entraînements, la tactique etc. Mais les joueurs viennent en sélection pour former un groupe, pour grandir ensemble et, de ce point de vue là, je suis très satisfait.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct