Il tue sa mère aimante et ne souhaite pas se défendre

Maxim Toller et Renaud Molders-Pierre, les avocats du prévenu, n’ont pas pu plaider.
Maxim Toller et Renaud Molders-Pierre, les avocats du prévenu, n’ont pas pu plaider. - Belga.

Mohamed Boughaiout, 33 ans, n’a pas demandé l’audition de témoins, il s’est opposé à ce que le moindre devoir complémentaire soit sollicité, et ses conseils n’ont pas pu plaider sur sa culpabilité. Tout juste a-t-il expliqué, ce vendredi avant les plaidoiries des parties civiles, que juste avant les faits sa maman avait reçu une nouvelle facture de téléphone à son nom, et qu’elle lui avait annoncé qu’elle en avait marre, qu’il fallait qu’il parte. C’est ainsi qu’il aurait « pété les plombs ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct