De nombreux Belges ont recours à l’automédication pour raisons financières

De nombreux Belges ont recours à l’automédication pour raisons financières

Plus de deux tiers des Belges francophones ont eu recours en 2019 à l’automédication, pour un rhume ou un état grippal par exemple, un résultat en augmentation de six points par rapport à 2014, ressort-il d’une étude de Solidaris, qui lit derrière ce résultat un renoncement aux soins pour raisons financières. Trois quarts (75,8%) des familles mono-parentales ont en effet recours à l’auto-médication.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct