CD&V: un second tour nécessaire pour désigner le nouveau président

CD&V: un second tour nécessaire pour désigner le nouveau président

L’atmosphère était lourde lundi midi au siège du CD&V. La plupart des têtes d’affiche du parti comme Koen Geens (ministre fédéral), Hilde Crevits (ministre flamande) ou encore Marianne Thyssen (ancienne commissaire européenne) avaient fait le déplacement ainsi que de nombreux militants. Tous attendaient impatiemment de connaître le nom du nouveau président de parti qui succédera à Wouter Beke.

Sept candidats étaient en lice. Six étaient présents devant les caméras pour découvrir en direct les résultats. Comme attendu, acuun n’a récolté les 50 % nécessaires pour être élu directement. Un deuxième tour sera donc organisé entre Sammy Mahdi (30ans), réelu tout récemment président des jeunes CD&V et Joachim Coens, patron du port de Zeebruges.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct