En Iran, le couvre feu numérique se poursuit en marge des émeutes

La grogne, qui a atteint au moins 100 villes (selon l’agence Fars, proche des gardiens de la révolution, l’épine dorsale sécuritaire de la République islamique), a été violemment réprimée.
La grogne, qui a atteint au moins 100 villes (selon l’agence Fars, proche des gardiens de la révolution, l’épine dorsale sécuritaire de la République islamique), a été violemment réprimée. - AFP

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct