Brux-ils Brux-elles: le temps, cette compétence urbaine

La gare de Bruxelles-Midi.
La gare de Bruxelles-Midi. - Bruno DALIMONTE

C’est une horloge manuelle… Un sol brut, deux aiguilles, deux lignes de déchets, deux balayeurs, douze heures, une succession mécanique de mouvements qui happe le regard. Sept cent vingt fois, ils recommencent : bousculer du balai le petit tas de débris pour mieux le réaligner sur la minute suivante. C’est un film, Real Time, du designer néerlandais Maarten Baas. Décliné en version plus simple – un seul homme, derrière le cadran, qui efface et retrace l’heure, en cycles de soixante secondes – pour l’aéroport de Schiphol et ses passagers pressés. Déclinable à l’infini.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct