Child Focus: la «vidéo confrontante» pose question

«
Scientifiquement, on sait que ce genre d’images suscite l’émotion
», analyse Elise Maas (Ihecs).
« Scientifiquement, on sait que ce genre d’images suscite l’émotion », analyse Elise Maas (Ihecs). - DR

Si un des objectifs était de choquer, il semble que Child Focus y soit parvenu avec sa « vidéo confrontante » reconstituant une scène d’abus sexuels dont une fillette de 8 ans fut la victime. En ligne depuis dimanche soir – veille de la Journée européenne pour la protection des enfants contre les abus sexuels – le film a déjà fait parler de lui, entre ceux qui estiment que le combat contre les images pédopornographiques justifie jusqu’à une mise en image de la réalité crue, ceux qui émettent à ce sujet une série de réserves et d’autres encore qui n’ont pas vraiment d’avis sur la question mais qui préféreraient tout de même que la vidéo ne puisse pas tomber sous tous les yeux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct