Nassonia sort enfin du bois

Nassonia sort enfin du bois

Très médiatisé à son lancement en 2016 et à cause du ramdam qu’il a suscité, le projet Nassonia est passé un moment sous les radars. Le voilà qui se rappelle à l’actualité. Ses promoteurs se sont lancés dans la rédaction d’un « master plan » destiné à dessiner les lignes de force de la gestion des 1.645 hectares de ce projet qui doit durer 80 ans au moins. Le document sera prêt en juin prochain dit-on. Pour « l’irriguer », la fondation Pairi Daiza qui est à la manœuvre a lancé une « agora citoyenne » qui discutera de la vision à long terme du projet. Trente personnes originaires des trois communes riveraines (Saint-Hubert, Tenneville, Nassogne) mais aussi de communes plus lointaines participent à cette assemblée qui s’est déjà réunie à deux reprises avec la médiation de chercheurs de l’université de Liège. Après approbation par le gouvernement wallon, le plan général sera suivi par des déclinaisons plus opérationnelles, indique Gérard Jadoul, pilote du projet au nom de la fondation présidée par Eric Domb.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct