Agora cherche des non-diplômés du secondaire inférieur

Sur le plan régional, Agora (un siège au parlement) continue sa recherche de citoyens tirés au sort et motivés pour rejoindre sa future assemblée représentative, supposée se réunir pour la première fois le 30 novembre prochain. Problème: parmi les heureux élus qui ont manifesté leur intérêt pour le projet, le taux de non-diplômés du secondaire inférieur est encore loin d’être représentatif de la réalité bruxelloise (à Bruxelles, 37 % des adultes n’ont pas ce niveau de diplôme). Pour y remédier, « nos volontaires font actuellement du porte-à-porte auprès des tirés au sort pour essayer de les convaincre », nous explique-t-on au parti. Mais Agora est aussi en train de chercher des pistes auprès d’associations habituées à travailler avec des publics ne disposant pas de tels titres de qualification.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct