La Commission des monuments et sites recale le PAD Loi

Vue sur autopompe et sur tours, depuis la place Royale.
Vue sur autopompe et sur tours, depuis la place Royale. - D.R.

C’est un point de vue lourd de symbolique. La Commission royale des monuments et sites (CRMS), chargée de rendre des avis relatifs aux aspects patrimoniaux des projets urbanistiques bruxellois, vient effectivement de publier sur son site un avis négatif sévère dans le cadre de l’enquête publique en cours relative au plan d’aménagement directeur (PAD) Loi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct