Violences faites aux femmes: «Si on n’agit pas aujourd’hui, on n’agira jamais»

Nawal Ben Hamou, Bénédicte Linard et Christie Morreale (de gauche à droite) en appellent à la collaboration entre les différents niveaux de pouvoir.
Nawal Ben Hamou, Bénédicte Linard et Christie Morreale (de gauche à droite) en appellent à la collaboration entre les différents niveaux de pouvoir. - Mathieu Golinvaux

Elles ont enfin réussi à accorder leurs agendas respectifs. Mais depuis le début, la volonté de travailler ensemble sur la compétence qu’elles partagent s’est imposée comme une évidence : les droits des femmes ne peuvent souffrir plus longtemps de cet éparpillement des compétences. Christie Morreale (PS) est vice-présidente du gouvernement wallon et également en charge de l’Emploi et de la Santé. Bénédicte Linard (Ecolo) occupe le poste de ministre de la Culture et de la Petite enfance à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Tandis que Nawal Ben Hamou (PS) est secrétaire d’Etat au Logement et à l’Egalité des chances au sein du gouvernement bruxellois. Pour la première fois, les deux ministres et la secrétaire d’Etat en charge des Droits des femmes livrent une interview commune.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct