Une première victoire pour la Belgique en Coupe Davis, malgré la frayeur de Goffin

Goffin a dû cravacher pour venir à bout du modeste Galan.
Goffin a dû cravacher pour venir à bout du modeste Galan. - Belga.

Il n’y avait donc que la Belgique pour s’offrir le tout premier succès de cette Coupe Davis nouvelle formule à Madrid. Et le comble du paradoxe, c’est que c’est Steve Darcis, « Mister Coupe Davis » en personne, opposé à la transformation imposée à son épreuve, qui est parvenu à remarquablement lancer son équipe sur les rails d’un succès primordial face à la Colombie. En à peine plus d’une heure, le futur retraité désossait le pauvre Santiago Giraldo (277e à l’ATP, mais ex-28e) sur le score sans appel de 6-3, 6-2. Le Liégeois qu’on n’avait plus vu servir avec cette qualité et cette force depuis des mois, malgré une tension tout à fait compréhensible, a définitivement tourné la page de sa terrible défaite contre Pouille à Lille, en finale de la Coupe Davis 2017.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct