Etat-Unis: le médecin de Donald Trump écarte toute «spéculation» sur une douleur à la poitrine

Etat-Unis: le médecin de Donald Trump écarte toute «spéculation» sur une douleur à la poitrine
AFP

Le médecin de Donald Trump a annoncé que le président américain, contrairement à certaines informations, n’avait souffert d’aucune douleur à la poitrine, dans un rapport publié lundi à la suite d’une visite médicale «de routine, qui était prévue».

Le milliardaire new-yorkais, 73 ans, a passé un peu plus d’une heure samedi à l’hôpital militaire Walter Reed, près de Washington, pour «des examens, des analyses et des discussions» avec le corps médical, a précisé le médecin du président, Sean Conley, dans un communiqué publié par la Maison Blanche.

«En dépit de certaines spéculations, le président n’a pas ressenti de douleur à la poitrine, et n’a été ni diagnostiqué ni traité pour des problèmes urgents ou aigus», a-t-il ajouté. «Particulièrement, il n’a subi aucun examen cardiaque spécifique ni aucune évaluation neurologique».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct