Le Congolais Meschack Elia, passé en test à Anderlecht l’été dernier, suspendu un an: il a falsifié sa date de naissance

©AFP
©AFP

C’est une histoire peu banale que celle de Meschack Elia. Le footballeur congolais avait passé une période de test à Anderlecht au cours de l’été dernier, mais avait tout d’un coup disparu. On apprend aujourd’hui via son ancien club le TP Mazembe qu’Elia est suspendu pour 12 mois.

La Fédération congolaise de football (FECOFA) a suspendu le joueur avec « interdiction d’accès aux installations sportives, et extension aux équipes nationales de la RDC, à la CAF et à la Fifa ». Elia, influencé par un agent, s’est retrouvé en Suisse pour tenter de rejoindre l’équipe des Young Boys de Berne. Problème : il l’a fait en présentant un faux passeport, où sa date de naissance indiquait 1997 et non 1996, explique le club congolais dans un communiqué. La FECOFA a alors conclu que l’âge dans le passeport était un faux en écriture et l’a suspendu en se basant sur plusieurs points de règlement.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct