Tournai: la crèche Baby&Cla n’aurait pas dû fermer, selon la Cour d’appel

La crèche a été fermée en 2014.
La crèche a été fermée en 2014. - D.R.

« Je suis soulagée mais je n’en reviens toujours pas », a déclaré Clarisse Sita, qui gérait la crèche privée Baby&Cla. Après cinq longues années de combat judiciaire, elle a remporté son bras de fer avec l’ONE qui, après des dénonciations de maltraitance lancées par des stagiaires, avait décidé de fermer la crèche.

Dans un arrêt récent, la cour d’appel du Hainaut considère que l’ONE a commis une faute. L’arrêt mentionne, de manière très claire, que sans la faute commise par l’ONE, l’activité de la crèche aurait nécessairement pu se poursuivre. L’arrêt reconnaît que cette décision a porté atteinte à la réputation et à l’honneur de la directrice, ce qui fonde l’existence d’un dommage moral.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct