Le juteux marché des masques de la révolte

Manifestation à Hong Kong
: le masque a le mérite de protéger les manifestants de toute reconnaissance par les autorités.
Manifestation à Hong Kong : le masque a le mérite de protéger les manifestants de toute reconnaissance par les autorités. - Reuters

De Santiago du Chili à Hong Kong en passant par New York ou Paris, il est de toutes les manifestations contre les élites ou le « système ». Mais qui sait encore que le fameux masque blanc au sourire sarcastique est une référence à Guy Fawkes, membre de la « conspiration des poudres » qui a tenté de détruire la Chambre des lords à Londres le 5 novembre 1605 ?

Cet attirail de carnaval est devenu mondialement connu grâce au long-métrage V pour Vendetta (2006) de James McTeigue, mettant en scène un justicier anarchiste implacable dans une Angleterre fasciste post-guerre nucléaire. Il n’en fallait pas davantage pour qu’il soit érigé en symbole moderne de la lutte contre les élites au pouvoir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct