lesoirimmo

La Wallonie a tout pour relever le défi d’un tourisme durable

C’est la nature qui attire d’abord les touristes en Wallonie.
C’est la nature qui attire d’abord les touristes en Wallonie. - Dominique Duchesnes

Pour sa rentrée académique, le département du marketing touristique de l’UNamur a accueilli un colloque international – en fait, la 8e édition de l’ATMC (Advances in Tourism Marketing Conference) – qui s’est penché sur « un tourisme durable, plus soutenable et plus collaboratif ». Avec, au passage, quelques chiffres étonnants. En 20 ans, l’industrie mondiale du tourisme n’a cessé d’augmenter : la demande a triplé au cours des deux dernières décennies pour atteindre 1,326 milliard d’arrivées de touristes internationaux en 2017, sans même parler des villégiatures internes à un même pays qui, pour la France par exemple, peuvent être numériquement considérables. Pour des chercheurs et des universitaires comme Alain Decrop, de l’UNamur, « indéniablement, une telle évolution crée d’importants impacts en termes environnemental, économique et sociétal ». Bref, le marketing touristique doit évoluer et progresser. Ce sont ces questions qui ont occupé une soixantaine d’experts venus des quatre coins de la planète.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct