L’abandon de l’enquête pour viol contre Assange en Suède ne change pas grand-chose

L’état de santé de Julian Assange inquiète le Rapporteur de l’ONU sur la torture, Nils Melzer, qui affirme que «sa vie est désormais en danger».
L’état de santé de Julian Assange inquiète le Rapporteur de l’ONU sur la torture, Nils Melzer, qui affirme que «sa vie est désormais en danger». - Reuters.

Le parquet suédois avait annoncé « de nouvelles informations » en début de semaine. Promesse tenue : ce mardi, la justice suédoise a annoncé l’interruption de l’enquête pour viol contre Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks. « Excellente nouvelle attendue depuis longtemps », précise au Soir son avocat belge, Christophe Marchand. « Sans surprise pour nous, tellement ce dossier suédois a été instrumentalisé pour diaboliser Julian Assange ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct