Cyclo-cross: Wanty Gobert se lance dans la boue

photo news
photo news

Le talent protéiforme de champions tels Mathieu van der Poel et Wout van Aert permet au cyclo-cross de sortir de l’ornière dans laquelle une trop grande spécialisation risquait de l’engluer. Les probants résultats réussis par les stars des labourés, dès leur apparition dans les classiques printanières, au Dauphiné ou au Tour, ont rappelé avec force que les deux disciplines étaient compatibles, complémentaires. Mieux même, que les efforts répétitifs à haute intensité exigés par le cyclo-cross constituaient un atout déterminant sur la route, en termes de vélocité et explosivité. Une cohérence dans l’effort qui n’a pas échappé aux dirigeants de l’équipe Wanty-Gobert. Dans quelques semaines, dès le 1er janvier 2020 précisément, le team de Jean-François Bourlart alignera en effet une petite structure dans les épreuves de Coupe du Monde ou du Superprestige.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct