30 ans de la Révolution de velours: le jour où Prague retrouva sa liberté

30 ans de la Révolution de velours: le jour où Prague retrouva sa liberté

Le mur de Berlin venait de tomber quelques jours plus tôt. Je ne me pardonnais pas d’être resté paresseusement dans mes charentaises et de ne pas avoir sauté dans un train pour aller vivre, à Checkpoint Charlie, ces moments de basculement historique.

L’Europe vivait alors un séisme inimaginable. Nous autres qui avions vingt ans en 1989 en ressentions les spasmes jusque dans nos belges vies. En novembre de cette année-là, je vivais à Paris, comme étudiant Erasmus (c’en était la première cuvée). Dès que j’appris que le peuple tchécoslovaque était en train de s’embraser à son tour, et de mettre la pression sur le régime communiste et le gouvernement du Premier ministre Ladislav Adamec, je décidai de partir sur-le-champ pour Prague.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct