Otan: Paris s’apprête au blitzkrieg après le «pavé» de Macron

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg va devoir jouer les démineurs face aux tensions que traverse l’Alliance.
Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg va devoir jouer les démineurs face aux tensions que traverse l’Alliance. - EPA.

L’Otan va décider mercredi que « l’espace » relève désormais de ses domaines d’intervention militaire, au même titre que la terre, la mer, l’air et le cyberespace.

L’Otan va annoncer mercredi que l’organisation militaire place un nouveau rival dans son collimateur : la Chine.

Mais ces nouveautés, spectaculaires et stratégiques, passent déjà au second plan. Occultées par la « grenade » dégoupillée par le président français. Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire anglo-saxon The Economist publié le 8 novembre, Emmanuel Macron décrétait, sans prendre de pincettes, l’état de « mort cérébrale » de l’Alliance atlantique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct