Punk sur la ville: la contre-culture s’expose à Bruxelles

500
documents iconiques ou insolites issus de l’étourdissante collection du New-Yorkais Andrew Krivine.
500 documents iconiques ou insolites issus de l’étourdissante collection du New-Yorkais Andrew Krivine. - D.R.

C’est une déchirure. Une balafre taguée sur une affiche. Un doigt d’honneur jaune ou rose fluo dans la face de l’establishment. C’est pas compliqué, le punk, vu sous l’angle graphique : faut que ça pète, que ça clashe, que ça choque et, parfois oui, faut que ça fasse rire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct