Universités: le taux de réussite est en baisse structurelle

Pour les étudiants, la réussite partielle est progressivement entrée dans les mœurs.
Pour les étudiants, la réussite partielle est progressivement entrée dans les mœurs. - Bruno Dalimonte.

C’est probablement le secret le mieux gardé de l’histoire récente du décret Paysage… Le nouveau parcours étudiant dans l’enseignement supérieur favorise-t-il, ou non, le taux de réussite ? La question se pose de manière lancinante depuis que ledit décret a été implémenté à l’occasion de la rentrée 2014-2015. Et la réponse tarde à venir. D’une part, parce que les données sont complexes à collationner. D’autre part, parce que les établissements sont extrêmement sensibles à toute exploitation de données qui, mal interprétées, pourrait les mettre en difficulté. N’empêche, Le Soir a pu se procurer des chiffres sérieux issus du secteur. Ils donnent une photographie désormais fiable de la (non) réussite globale dans les hautes écoles, dans les six universités et à l’UCLouvain en particulier. Avec, c’est inédit, deux constantes qui se dégagent : un, au terme de la première année, la réussite partielle est en hausse ; deux, au même moment, la réussite complète est, elle, en nette baisse. Détails.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct