Johnson-Corbyn : un dialogue de sourds

Johnson-Corbyn : un dialogue de sourds

Une heure d’émission et l’impression d’avoir davantage assisté à un dialogue de sourds qu’à un échange sur les questions de fonds. Le premier débat télévisé des élections législatives du 12 décembre, qui s’est déroulé mardi soir à Salford (nord-ouest de l’Angleterre) entre le Premier ministre britannique, Boris Johnson, et son challenger travailliste, Jeremy Corbyn, a mis en exergue deux projets radicalement opposés, que ce soit sur le Brexit ou la politique intérieure. Peu d’amabilité, juste de la courtoisie entre deux hommes que tout sépare.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct