Six cinémas français enlèvent «J’accuse» de leur programme

Six cinémas français enlèvent «J’accuse» de leur programme
Photo News

La collectivité Est Ensemble, qui regroupe neuf communes de Seine-Saint-Denis, a décidé de « déprogrammer » de ses six cinémas publics le film « J’accuse » de Roman Polanski, visé par une nouvelle accusation de viol, a-t-elle annoncé mardi.

« Après un débat que j’ai souhaité en conseil de territoire » sur la programmation du film, « j’ai décidé à l’écoute des interventions de déprogrammer ce film des cinémas publics d’Est Ensemble », a tweeté mercredi soir Gérard Cosme, président PS de cet établissement public territorial (EPT), qui compte notamment les villes de Montreuil, Pantin, Romainville ou Bobigny.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct