Les professions libérales sont toujours plus féminines

En 2018, on remarque une égalité presque parfaite entre hommes et femmes chez les avocats et les vétérinaires
En 2018, on remarque une égalité presque parfaite entre hommes et femmes chez les avocats et les vétérinaires - Michel Tonneau

Parmi les indépendants à titre principal, les femmes représentent près d’un tiers des effectifs depuis cinq ans, mais au sein des professions libérales en particulier, la répartition est plus égalitaire, rapporte mercredi La Libre Belgique, sur base d’une étude de l’Union des classes moyennes (UCM).

Au cours de l’année 2018, 55 % des professions libérales à titre principal étaient exercées par une personne de sexe masculin et 45 % de sexe féminin. Sur une période de vingt ans, le nombre de femmes qui exercent une profession libérale a crû de 8 %.

En 2018, on remarque une égalité presque parfaite entre hommes et femmes chez les avocats et les vétérinaires. Chez les dentistes et les médecins, les femmes sont majoritaires. Et dans le paramédical, elles sont ultramajoritaires. En revanche, dans les professions du chiffre, chez les architectes, les huissiers de justice ou encore les notaires, le ratio hommes/femmes est grosso modo de 60/40.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct