Les avortements jusqu’à 18 semaines reposent la question de la formation des praticiens

Les avortements jusqu’à 18 semaines reposent la question de la formation des praticiens
Mathieu Golinvaux.

Ce mercredi, le vote sur la nouvelle proposition de loi visant à dépénaliser réellement l’avortement et à étendre l’accès à l’IVG n’a finalement pas eu lieu en commission Justice de la Chambre. La semaine dernière, les sept groupes signataires (PS, SP.A, Ecolo-Groen, Défi, PTB-PVDA, MR, Open VLD) avaient déposé leurs amendements communs à la proposition socialiste, qui constituait leur base de travail. Ce mercredi, les débats ont été houleux entre les signataires du texte et leurs opposants, principalement de la NVA, du Vlaams Belang et du CD&V. Finalement, le vote n’a donc pas eu lieu et la suite des débats aura lieu la semaine prochaine. Mais concrètement, qu’est-ce que cette loi aura comme impact sur le terrain ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct