Grand format - A la recherche du Festival de Cannes perdu de 1939

Grand format - A la recherche du Festival de Cannes perdu de 1939

C’est l’histoire incroyable d’un voyage impossible devenu réalité le temps de quelques jours. Inventer le festival de la liberté, celui qui devait se tenir à Cannes du 1er au 20 septembre 1939. Le premier. Ultime rempart contre la barbarie qui s’annonce. Et le vivre 80 ans après sa date initiale. A Orléans plutôt qu’à Cannes, pour faire œuvre de mémoire, la ville du Loiret étant la cité natale de Jean Zay, alors ministre de l’Education nationale et des Beaux-Arts, initiateur avec Philippe Erlanger, directeur de l’association française d’action artistique, de ce festival des pays libres et unis en réponse à la Mostra de Venise, devenu outil de propagande fasciste.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct