Italie: spontané et indépendant, un «mouvement des sardines» contre Salvini

Italie: spontané et indépendant, un «mouvement des sardines» contre Salvini

De notre correspondant à Rome

Un poisson en carton autour du cou ou scotché dans le dos, l’ironie comme antidote à la xénophobie, attentifs à ne pas se faire récupérer par les partis politiques : depuis quelques jours, les apparitions de Matteo Salvini sont perturbées par des milliers d’opposants qui se sont placés sous le signe de la sardine. Un drôle de nom pour un drôle de mouvement. « Aux anathèmes pleins de haines de la Ligue, nous répondons avec le silence des poissons, mais le silence d’un immense banc de poissons, tellement nombreux que nous sommes obligés d’être serrés comme… des sardines », explique la page Facebook du mouvement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct