Office des étrangers: «Ce n’est pas encore la crise, mais on reste vigilent»

Office des étrangers: «Ce n’est pas encore la crise, mais on reste vigilent»
Belga

L’administration qui enregistre les demandes au Petit Château, à Bruxelles, a dû fermer sa porte à une soixantaine de personnes, lundi, en raison du trop grand nombre de sollicitations. Un afflux ponctuel qui s’explique par le week-end prolongé (l’administration était fermée vendredi en raison de la Fête du Roi). Les personnes ont pu être enregistrées le lendemain.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct