Alain Coumont, l’homme qui nous servit son Pain quotidien

Alain Coumont, 58 ans, fondateur du Pain Quotidien, est passé par le vin avant de revenir à la restauration avec Le Botaniste.
Alain Coumont, 58 ans, fondateur du Pain Quotidien, est passé par le vin avant de revenir à la restauration avec Le Botaniste. - Pierre-Yves Thienpont

Un entrepreneur, Alain Coumont, lui qui ouvrit le premier Pain quotidien au monde il y a 29 ans, rue Antoine Dansaert ? « Je préfère me définir comme un cuisinier, boulanger, agriculteur et viticulteur », répond ce golden boy de la restauration belge qui rallia New York en 1996 pour y planter ses pains au levain et ses tables d’hôtes à tartines et à salades.

Toujours dans le succès de cette chaîne internationale (285 enseignes dans 22 pays) en qualité d’actionnaire et de directeur artistique, l’homme, qui aime rappeler son rôle de pionner dans le bio, vit aujourd’hui entre Big Apple, Bruxelles et le sud de la France. Au début de la décennie, il s’est en effet pris d’amour pour un vin naturel qu’il produit dans l’Hérault, à raison de 25.000 bouteilles par an.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct