L’Opération «Contrôle des dégâts» est lancée à l’Otan

Jens Stoltenberg se rendra chez Macron à Paris à la fin de la semaine prochaine pour une mission de «
damage control
».
Jens Stoltenberg se rendra chez Macron à Paris à la fin de la semaine prochaine pour une mission de « damage control ». - AFP.

On encommissionne ! Le pavé dans la mare lancé par le président Macron en déclarant la « mort cérébrale » de l’Otan dans un entretien à The Economist le 8 novembre, pourrait déboucher sur la mise en place de « groupes d’experts » chargés de plancher sur le renforcement de l’organisation. Les contours de cette réflexion doivent encore être définis. Un rapport est évoqué pour 2021. La décision de principe devrait être prise au sommet de l’Otan à Londres, début décembre, a indiqué Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Alliance, à l’issue d’une réunion des ministres des Affaires étrangères, mercredi à Bruxelles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct