Tottenham a osé José Mourinho pour remplacer Mauricio Pochettino

©News
©News

Daniel Levy, le n°1 du club, s’est plu à souligner qu’« il a gagné avec toutes les équipes (NDLR :8) qu’il a entraînées. » Une vitrine personnelle de 25 trophées pour la précision. Mieux garnie que son nouveau club. « Un trophée ici en vaut 10 ailleurs », a toujours affirmé Mauricio Pochettino. Le même Levy, quand il avait embauché Pochettino à l’automne 2014, n’avait d’ailleurs exigé aucun titre. Juste un équilibre entre les résultats sportifs et les bilans financiers. « Poch » n’a rien gagné avec les « Spurs » en cinq saisons et demie, mais Tottenham a gagné l’estime du monde du ballon rond. L’Argentin a transformé les « Spurs » en une grande équipe : 4 fois sur 5 en Ligue des champions, à portée de titre, et, il y a 5 mois, en finale de C1 face aux « Reds », l’apogée de leur histoire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct