Roberto Fonseca: «Cet album, c’est ma carte d’identité»

Protéger les ressources en eau a beaucoup d’importance pour Roberto Fonseca
: «
On ne peut pas vivre sans eau, comme on ne peut pas vivre sans musique.»
Protéger les ressources en eau a beaucoup d’importance pour Roberto Fonseca : « On ne peut pas vivre sans eau, comme on ne peut pas vivre sans musique.»

Roberto Fonseca est né à La Havane, en 1975, et y vit toujours, enfin quand il n’est pas dans d’interminables tournées qu’il adore parce que ce qu’il aime, c’est être sur scène. Comme sur celle du Botanique, où il sera avec son groupe. Faites-lui confiance, ainsi qu’à son combo : sa musique afro-cubaine vous enthousiasmera et vous n’aurez qu’une envie, celle de danser. Roberto Fonseca était de passage à Bruxelles l’autre jour. Rencontre.

Quand on ouvre votre dernier album s’étalent les mots « This is who I am », voilà qui je suis. Cet album, c’est vous ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct