Des neurones humains greffés dans un cerveau de souris par des chercheurs belges

Photo du cerveau d’une souris où des neurones humains ont été greffés.
Photo du cerveau d’une souris où des neurones humains ont été greffés. - DR

C’est un rêve qui vaut celui de voler comme un oiseau ou de nager sous l’eau sans bouteille d’oxygène : on pourra sans doute un jour greffer des neurones de remplacement à des cerveaux frappés par un choc violent, un AVC ou les outrages de l’âge. Une équipe de chercheurs belges, dont le professeur Pierre Vanderhaeghen, prix Franqui (la plus haute distinction scientifique belge), démontre aujourd’hui, en greffant des neurones humains dans un cerveau de souris, comment les neurones humains peuvent former des connexions très précises avec les neurones de souris qui les entourent. Publiée dans le journal scientifique Neuron, cette découverte jette une lumière nouvelle sur les caractéristiques uniques du cerveau humain et ouvre de nouvelles perspectives pour le traitement des lésions et l’étude des maladies du cerveau.

1

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct