Déficit wallon: Crucke espère toujours convaincre l’Europe

Déficit wallon: Crucke espère toujours convaincre l’Europe
Dominique Duchesnes

Jean-Luc Crucke (MR), le ministre wallon du Budget, ne semble pas s’émouvoir outre mesure des critiques formulées par la commission européenne à l’égard des dérapages budgétaires de la Belgique, et en filigrane, à l’égard des intentions affichées par les entités fédérées, dont la Wallonie, de sortir du périmètre de leur déficit une partie importante de leurs investissements pour 2020.

En Wallonie, le déficit annoncé est de 435 millions à l’exercice propre. Mais la coalition PS-MR-Ecolo a également prévu des investissements à concurrence de 350 millions en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique et l’implantation des nouvelles technologies dans la société. Pour le gouvernement, ces investissements répondent aux exigences stratégiques formulées par la commission et doivent donc bénéficier de la clause de flexibilité que celle-ci peut actionner.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct