La Belgique, terrain de jeu des espions rwandais

Le président Kagame ne cache pas qu’il veut «
connaître
» ses «
ennemis
» et «
savoir ce qu’ils font, où qu’ils se trouvent
».
Le président Kagame ne cache pas qu’il veut « connaître » ses « ennemis » et « savoir ce qu’ils font, où qu’ils se trouvent ». - Belga / Nicolas Maeterlinck.

Enquête

Alors que le génocide de 1994 au Rwanda est en ce moment au cœur des débats aux assises de Bruxelles, le pays aux Mille Collines fait parler de lui en Belgique pour un autre motif. Son espionnage et ses intimidations envers des journalistes et des opposants au régime de Paul Kagame.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct